1950 – 1979

 

 

1954-1972 : « Le début- Grèce »

En 1954, sur les rives de la Méditerranée, dans un petit village en Grèce du nom de Kalamata, Sotiri et Felitsa Chryssomallis donnent naissance à leur deuxième enfant Yanni

Yanni a un frère aîné et une sœur benjamine. Unie par un amour profond pour la musique, la famille  passe une grande partie de sa vie à jouer et chanter ensemble.

Les parents de Yanni fournissent à leurs enfants une vie typiquement grecque. Il  grandit en apprenant la pêche et la natation et va à l’école comme tous les autres garçons de son âge, à une exception près. Yanni est né pour être compositeur. Il commence à jouer du piano à six ans, mais il refuse de prendre des leçons de piano. Etant enfant, Yanni entendait de la musique dans sa tête et  voulait simplement la jouer au piano, donc il avait besoin d’apprendre à jouer pour y arriver. Il sentait une certaine liberté avec les touches et les notes qui auraient pu être écrasées sous le poids de l’apprentissage structuré.

La musique n’était pas l’unique talent de Yanni. En 1969, à l’âge de 14 ans, Yanni pulvérise le record national grec de la nage libre 50 mètres, catégorie Hommes. Bien qu’il ait pu poursuivre dans cette voie, il choisit de prendre un chemin différent; celui qui l’a finalement conduit à partager son don musical avec le monde.

Son enfance en Grèce et son amour pour son pays natal ont permis à Yanni de trouver l’inspiration pour composer des morceaux tels que « Santorini », « Nostalgia » et « Acroyali ».

 

1973-1976 : « Nouveau départ – Etats-Unis » 

En 1972, avec l’encouragement de ses parents, Yanni quitte son pays natal pour poursuivre ses études supérieures aux Etats-Unis à l’Université du Minnesota. Durant son parcours universitaire, il joue dans divers groupes de rock and roll locaux et commence à développer son style musical personnel en utilisant le piano et les claviers électroniques pour créer de nouveaux sons.

En 1976, et malgré une nouvelle culture, un nouveau climat, et une langue presque étrangère, Yanni réussit à décrocher son diplôme d’arts en psychologie de l’Université du Minnesota.

Par la suite, il décide de se donner cœurs et âmes pour la musique durant  une année. Il avait besoin de mieux comprendre les forces artistiques qui le guidaient durant une grande partie de son enfance. C’est au cours de cette année qu’il a choisi de faire de la musique une vocation.

Les commentaires sont clos.